L'alternative écologique et « Made in France » aux ampoules classiques

 

L’alternative écologique et « made in France » aux ampoules classiques

(Source : Batiweb) Le groupe OSRAM a choisi de localiser une grande partie de sa production mondiale d‘ampoules Halogènes ECO à Molsheim (Alsace). En juin 2011, le démarrage de deux nouvelles lignes à haute cadence viendra augmenter les capacités de production de l’usine française.

Encore trop méconnue des consommateurs, l’ampoule Halogène offre une réelle alternative aux anciens modèles à incandescence. De la même apparence qu’une ampoule traditionnelle, elle garantit une qualité de lumière identique et représente ainsi la parfaite solution de substitution. Constituée essentiellement de verre et de métal, elle se traite comme un déchet ménager car elle ne contient aucune substance dangereuse.

Les entreprises françaises ont la cote à l'étranger

SONDAGE - Plus de 63% des diplômés à haut revenu dans le monde font confiance au «made in France»...

Le "made in France" inspire toujours confiance à l'étranger

(Source : La Tribune.fr) Selon une étude portant sur vingt-trois pays et 5.075 de leurs habitants, le "made in Germany" reste certes de loin la meilleure garantie possible. Mais la cote de confiance des entreprises françaises reste forte partout dans le monde. Elle explose même en Chine et au Brésil. Seule ombre au tableau, l'image de marque des entreprises hexagonales s'est effondrée aux Etats-Unis et au Japon, par rapport à 2010.

Des housses pour PC portables "Made in France"

PARIS, le 29 avril 2010 – LaCie annonce aujourd'hui la sortie d'une nouvelle gamme de housses pour ordinateurs portables et pour disques durs conçues avec des matériaux naturels – LaCie Vegetal.

Coup de boost pour le "Made in France"

L'ancien ministre Yves Jégo a remis aujourd'hui à Nicolas Sarkozy un rapport visant à "définir les contours d'une nouvelle 'marque France'", selon un communiqué de la présidence de la République.

En octobre dernier, le chef de l'État avait chargé le député-maire UMP de Montereau-Fault-Yonne "de définir les contours d'une nouvelle 'Marque France' dans le respect des règles européennes, et en concertation étroite avec les entreprises concernées par cette question, les organisations professionnelles, les pouvoirs publics ainsi que les associations de consommateurs", écrit la présidence.

Syndiquer le contenu